Doublement des factures de Gaz en Allemagne

Doublement des factures de Gaz en Allemagne

La facture annuelle de gaz des particuliers sera revue à la hausse de plusieurs centaines d’euros en Allemagne pour permettre aux importateurs de répercuter la hausse des prix, a annoncé lundi l’organisation des gestionnaires de réseau Trading Hub Europe (THE).

À partir du 1er octobre, les entreprises pourront prélever 2,4 centimes de plus par kilowattheure (KWh) de gaz. En incluant la TVA, 2,4 centimes par KWh représentent 600 euros de plus sur la facture annuelle d’une famille avec deux enfants et une consommation moyenne de 20.000 KWh. La somme est de 480 euros hors taxes.

Le prélèvement supplémentaire a été mis en place par le gouvernement jusqu’au 1er avril 2024 pour aider les importateurs et distributeurs de gaz qui doivent acheter plus cher sur le marché mondial. Il doit être recalculé tous les trois mois.

“L’objectif est d’assurer l’approvisionnement en gaz suite à la crise énergétique allemande et européenne” qui fait suite à la guerre en Ukraine, a expliqué le ministère de l’Économie dans un communiqué.

Pour amortir le choc, la surcharge “doit et sera accompagné d’un nouveau paquet d’aides”, a assuré le ministre Robert Habeck, ajoutant que le gouvernement “va également trouver un moyen” pour exempter ce prélèvement supplémentaire de la TVA.

L’Allemagne a déjà mis en place des aides d’un montant total de 30 milliards d’euros pour soulager les particuliers, parmi lesquelles des rabais à la pompe ou encore le populaire billet à 9 euros qui permet de voyager pendant un mois dans les transports en commun et les trains régionaux. La mesure s’arrête toutefois fin août.


Ajoutez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Conditions de publication : Les commentaires ne doivent pas être à caractère diffamatoire ou dénigrant à l'égard de l'auteur, des personnes, des sacralités, des religions ou de Dieu. Ils ne doivent pas non plus comporter des insultes ou des propos incitant à la haine et à la discrimination.